Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 22:23
Derrière la Bourse, vue d'ensemble, 1926 [MHM] portée par Christine Breton et Sylvain Maestraggi © Patrick Box

Derrière la Bourse, vue d'ensemble, 1926 [MHM] portée par Christine Breton et Sylvain Maestraggi © Patrick Box

Le livre de Christine Breton et Sylvain Maestraggi retrace le séjour des philosophes allemands Walter Benjamin, Ernst Bloch et Siegfried Kracauer à Marseille en septembre 1926, à l’occasion de la publication d’un article d’Ernst Bloch dans la revue Les Cahiers du Sud. Il est conçu en deux parties : d’un côté, un conte urbain, récit de l’événement par Christine Breton, conservateur honoraire du patrimoine et historienne de l’art ; de l’autre, un corpus de leurs correspondances (notamment avec Marcel Brion et Jean Ballard) et de textes inédits ou nouvellement traduits, réunis et commentés par Sylvain Maestraggi, philosophe, éditeur et photographe. Au centre, un cahier de photographies, Marseille, telle que l’ont vue les trois auteurs...


Le livre est consacré à cet événement, à cette constellation intellectuelle. Il s’interroge sur la peur qui les a saisis en parcourant la ville. Comment ce qu’ils ont découvert à Marseille a-t-il été déterminant dans l’évolution des œuvres et dans l’écriture des trois penseurs ?

 

A lire : la note de lecture de Charles Jacquier parue dans Le Monde Diplomatique de septembre 2017 et l'article de Dane Cuypers dans son blog, Atmotsphère.

 

Plusieurs rencontres ont eu lieu à Marseille en 2017, à L'Odeur du temps, chez Volume à Paris et pendant le festival Oh les beaux jours. En attendant les prochaines, vous pouvez lire le Feuilleton du Grand Vide, imaginé par Christine Breton et suivre ses balades en centre-ville lors des dimanches de La Canebière…

 

 

Christine Breton est conservateur honoraire du patrimoine et docteur en histoire. Depuis 1983, elle creuse l’idée du musée comme forme industrielle de l’utopie. Elle cherche, depuis les Récits d’hospitalité, histoire renversée des Quartiers nord de Marseille, une écriture de l’histoire capable de restituer collectivement et économiquement les savoirs des vaincus ou les traditions orales toujours vivantes, en passant par les codes du récit de voyage ou de l’archéologie vécue. La force émotive reste le moteur de son écriture.


Sylvain Maestraggi est auteur, photographe et éditeur indépendant. Il a consacré ses études de philosophie à l’œuvre de Walter Benjamin. En 2009, il réalise Histoires nées de la solitude, film inspiré des textes de Walter Benjamin sur Marseille. En 2013, il fonde L’Astrée rugueuse, structure d’édition au sein de laquelle il publie deux livres de photographies : Marseille, fragments d’une ville (2013) et Waldersbach (2014).
 

ISBN 979-10-91248-13-6 / Format fini : 135 x 200 mm - 260 pages, dont cahier photo de 48 pages - 500 exemplaires - prix 20 € / Vous pouvez trouver le livre à Paris auprès de Samuel Hoppe et de sa très belle Librairie Volume 47 rue Notre Dame de Nazareth - 75003, à la librairie Texture 97 avenue Jean Jaurès 75019, chez Libralire, 116 rue Saint-Maur 75011, à l'Atelier Intégral, 5 rue Jules Vallès 75011, à L'Atelier, rue du Jourdain 75020 Paris), à Aix-en-Provence (Librairie Le Blason) et à Marseille (L'odeur du temps, Maupetit, Histoire de l'œil, chez Jeanne Laffitte, à L'Atinoir, au Mucem et au FRAC-Provence-Alpes-Côte d'Azur).

Partager cet article

Repost 0
Published by Les éditions commune - dans publication